Retour Accueil - Rocher Saint-Michel d'Aiguilhe, là-haut c'est plus beau Rocher Saint-Michel d'Aiguilhe en Haute-Loire Le Rocher Saint-Michel d'Aiguilhe, membre du réseau des Sites Michaélique

Godescalc Pélerin

L’implication précoce de l’évêque Godescalc dans un pèlerinage au long cours en direction de Saint-Jacques de Compostelle et les conséquences de son voyage sur le développement du propre pèlerinage de Notre-Dame du Puy ont été développées par plusieurs auteurs.

 

Truannus décide de donner son église Saint-Michel à un moment où il se préoccupe du sort de ses biens après sa mort. Son choix du chapitre cathédral n’était pas sa première idée, mais un repentir ou la suggestion d’autrui ont pu le lui suggérer. Il se réserva l’usufruit jusqu’à sa mort, et réclama des messes quotidiennes pour lui et pour Godescalc, moyennant trois deniers par jours, à acquitter par le chapitre. Il ordonna que celui qui aurait la charge de l’église réserve l’intégralité des offrandes au chapitre.

 

Par suite de la donation de Truannus, le chapitre cathédral devient possesseur d’Aiguilhe, justement à l’époque où cet organe acquiert sa personnalité juridique, et une génération avant qu’une donation épiscopale n’assure son indépendance.

 

Désormais le chapitre est et restera seigneur de la chapelle, de la seigneurie alentour, du bourg peu à peu agrégé au rocher, tout cela immédiatement mitoyen du quartier du Cloître au Puy, dont le même chapitre est également seigneur. Il s’y conduira, comme fréquemment les seigneurs ecclésiastiques, en maître attentif à ses droits, puisque jamais pendant l’Ancien Régime Aiguilhe ne connaîtra la moindre liberté municipale. Pourtant il lui permettra de se doter de murailles avant le XVe siècle.

 
Logo Rocher St-Michel d'Aiguilhe 04 71 09 50 03 contact@rochersaintmichel.fr
facebook twitter reseau des sites tripadvisor
Mentions légales | itnt.fr