Retour Accueil - Rocher Saint-Michel d'Aiguilhe, là-haut c'est plus beau Rocher Saint-Michel d'Aiguilhe en Haute-Loire Le Rocher Saint-Michel d'Aiguilhe, membre du réseau des Sites Michaélique


Plein écran
Voir en plein écran

Carte interactive

Repérez-vous grâce au plan interactif ci-dessous.
Cliquer sur les icônes pour obtenir plus d'information sur un lieu.

Chapelle Saint-Clair
Chapelle Saint-Clair picto

Chapelle Saint-Clair


De forme octogonale, la Chapelle Saint-Clair est située dans le bourg de la commune d’Aiguilhe. La destination de cet édifice fut longtemps sujette à discussions. Il semble admis, aujourd’hui, que ce soit la chapelle funéraire de l’Hôpital Saint-Nicolas d’Aiguilhe.

Parking Chapelle St-Clair picto

Parking Chapelle St-Clair


30 places (2 parties)

Parking Rocade d'Aiguilhe
Parking Rocade d'Aiguilhe picto

Parking Rocade d'Aiguilhe


50 places + 2 autocars

Le Rocher et la Chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe
Le Rocher et la Chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe picto

Le Rocher et la Chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe


Edifiée au sommet de la cheminée d’un volcan apparu il y a plus de deux millions d’années, la chapelle dédiée à saint Michel se dresse au nord de la ville du Puy-en-Velay.

En savoir plus >>
La Cathédrale Notre-Dame du Puy picto

La Cathédrale Notre-Dame du Puy


(inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco au titre des Chemins de St-Jacques)

La rue des Tables nous conduit au pied du grand escalier de la Cathédrale (134 marches).

Des origines à nos jours, le pèlerinage de Notre-Dame du Puy a contribué au développement et à la prospérité de la ville. De style roman, la Cathédrale présente diverses influences dues aux apports de l'orient et de l'Espagne Mauresque. Sous le grand porche, "les portes de cèdre" du XIIe siècle et l'escalier intérieur (ouvert en été) dont les premières marches se trouvent sous la nef. Le choeur repose directement sur le rocher, mais pour agrandir la cathédrale aux XIe et XIIe siècles afin d'accueillir les pèlerins toujours plus nombreux, quatre travées supplémentaires ont été audacieusement construites sur le vide pour rattraper un dénivelé de 17 mètres ; d'imposants piliers soutiennent les hautes arcades.

Le Rocher Corneille et la Statue Notre-Dame de France picto

Le Rocher Corneille et la Statue Notre-Dame de France


Le 8 septembre 1855, jour de la fête de la nativité de la Vierge, le général Pélissier est vainqueur durant la guerre de crimée du siège de Sébastopol.

En signe de gratitude, il conseille à l'évêque Mgr de Morlhon, de solliciter auprès de l'empereur Napoléon III quelqu'uns des canons pris à l'ennemi pour construire la statue que le diocèse du Puy souhaite dédier à Notre-Dame de France.

Sculptée par Jean-Marie Bonnassieux, la statue réalisée en fonte de fer à partir des 213 canons de Sébastopol est inaugurée le 12 septembre 1860 devant 120 000 Pèlerins.

Elle mesure 16 mètres (22,70 m avec le piédestal) pour un poids total de 835 tonnes (110 tonnes pour la statue, 680 le piédestal en pierre et 45 son revêtement en fer).

L'Hôtel-Dieu
L'Hôtel-Dieu picto

L'Hôtel-Dieu


(inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco)

Lié au pèlerinage et au sanctuaire marial, l'Hôtel-Dieu fût fondé au XIIe siècle pour accueillir les malades les plus démunis. Ouvert au public depuis 2011, ce lieu comporte des espaces de valorisation et de présentatin du patrimoine local, salles d'expositions temproraires, centre de congrès... concourent à la mise en valeur de la haute ville et au renforcement de son attractivité.

En savoir plus >>
L'Hôtel du Département picto

L'Hôtel du Département


L'Eglise Saint-Laurent picto

L'Eglise Saint-Laurent


La Place du Plot
La Place du Plot picto

La Place du Plot


C'est un pléonasme car le nom est tiré du bas latin "planum", place, devenu plo en languedocien. En 1548, les consuls firent dresser sur cette place un pilori où les ivrognes étaient exposés aux moqueries des passants.

La fontaine, dite de la "Bidoire", est la plus ancienne de la ville : aménagée en 1246, les dauphins et les aigles qui la décorent doivent dater du XVe siècle. DU Xe siècle au début du XIXe, le côté Est de la place était occupé par l'église Saint-Pierre du Monastier.

Le samedi matin, c'est la place du marché des produits fermiers. On y vend en particulier un savoureux fromage de pays recouvert d'une multitude de micor-organismes (les artisons) qui en assurent la qualité.

Le fromage femrier du Velay est mentionné dans le "Larousse des fromages".

La place est le point de départ du chemin vers St-Jacques de Compostelle (via Podiensis, GR 65) et par la rue St-Gilles de la voie Régordane pour les pèlerins se rendant à St-Gilles du Gard.

Office de Tourisme
Office de Tourisme picto

Office de Tourisme


© Plan illustré réalisé par M. Bernard DEBELBEISS,
utilisé avec l'autorisation de l'Office de Tourisme de l'Agglomération du Puy-en-Velay : www.ot-lepuyenvelay.fr